Bannière
© GUINEE 365, La Référence de l'Actualité Guinéenne...
Bannière
Nous avons 15 invités en ligne
Maroc: le roi gracie Hajar Raissouni, emprisonnée pour avortement illégal Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

mediaLe roi du Maroc, Mohammed VI, a gracié la journaliste Hajar Raissouni, récemment condamnée à un an de prison pour « avortement illégal » et « relations sexuelles hors mariage », selon un communiqué officiel diffusé ce mercredi 16 octobre.

La jeune femme de 28 ans sera libérée « dans les prochaines heures », en même temps que son fiancé et que le gynécologue, l'anesthésiste et la secrétaire médicale qui avaient été condamnés avec elle.

Cette décision a été motivée par « la compassion » et le « souci » du roi de « préserver l'avenir des deux fiancés qui comptaient fonder une famille conformément aux préceptes religieux et à la loi, malgré l'erreur qu'ils auraient commise », précise le ministère de la Justice dans le communiqué.

Suspendre l'application de « lois liberticides »

Après son arrestation, la journaliste avait dénoncé un procès « politique », assurant depuis le début avoir été traitée pour une hémorragie interne, ce que son gynécologue avait confirmé devant le tribunal de Rabat.

Son arrestation avait provoqué une vague de manifestations, de réactions indignées sur les réseaux sociaux,dans certains médias au Maroc et à l'étranger, avec des critiques très virulentes sur l'état des libertés individuelles dans le royaume de la part des féministes et des défenseurs des droits humains.

Un collectif, auteur d'un manifeste de « hors-la-loi » signé par 10 000 personnes, a demandé cette semaine au parquet marocain de suspendre l'application de « lois liberticides » punissant de prison le sexe hors mariage, l'adultère et l'avortement.

Mise à jour le Mercredi, 16 Octobre 2019 18:31
 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Votre email:
Commentaire:
Bannière
 

Flash international

Paysage de la Guinée