Bannière
© GUINEE 365, La Référence de l'Actualité Guinéenne...
Bannière
Nous avons 23 invités en ligne
Cameroun : sans surprise, avec 71% des suffrages, Paul Biya rempile pour un 7e mandat Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le semblant de suspens a été levée ce lundi 22 octobre avec la proclamation par le Conseil constitutionnel, des résultats des élections présidentielles du 7 octobre dernier. Sans surprises, le président sortant Paul Biya, en poste depuis 1982, a été réélu pour un 7e mandat de sept ans.

le président sortant et candidat du RDPC a recueilli 71,28 %. Les contestations de l’opposition qui accuse le pouvoir de fraudes électorales massives font, toutefois courir le risque d’une crise postélectorale dans le pays, déjà en proie à double crise sécuritaire avec la crise anglophone et les attaques de la secte Boko Haram. Des défis que va devoir gérer Paul Biya en priorité alors que le contexte économique est toujours défavorable.

 

Et de 7 pour Paul Biya! Le chef de l'Etat sortant prolonge son bail au Palais d'Etoudi pour sept nouvelles années. C'est ce qu'a confirmé, ce lundi 22 octobre, le Conseil constitutionnel lors de la cérémonie de proclamation des résultats définitifs de l'élection présidentielle à un tour du 7 octobre dernier. Selon les résultats proclamés par le président du Conseil, Clément Atangana, le taux de participation a été estimé à 58,85% et 3.537.965 suffrages ont été exprimés valables. Selon les résultats du Conseil Constitutionnel, le président sortant et candidat du RDPC a recueilli 71,28 % des suffrages exprimés valables, devançant ainsi et de loin, ses principaux challengers notamment Maurice Kamto du MRC qui a recueilli 14,23%, le jeune Cabral Libii du parti Univers qui a obtenu 6,28%%, et Joshua Osih du SDF avec 3,35% des voix.


Le président l'a emporté dans 9 des 10 régions que compte le pays, et dans la plus part des circonscriptions avec une large majorité, par exemple 90% dans la région de l'est et presque 93% dans la région du sud, selon les résultats égrenés tout au long de la cérémonie, à laquelle assistaient les membres du gouvernement et ceux du corps diplomatique mais qui a été boycottée par la grande majorité des autres prétendants. Sur les 8 autres candidats opposés face à Paul Biya, seul le candidat Frankline Ndifor Afanwi a en effet assisté à la cérémonie solennelle de proclamation des résultats qui s'est déroulée au Palais des Congrès de Yaoundé.

« Le processus électoral a été conduit de manière régulière pour le grand bonheur de la démocratie. Cette élection a été libre, transparente et crédible en général malgré la situation sécuritaire préoccupante qui prévaut dans certaines régions du pays », a estimé Clément Atangana, président du Conseil Constitutionnel.

Dans l'allocution introductive qu'il a prononcé à l'ouverture de la cérémonie, le président du conseil constitutionnel a salué l'ensemble des acteurs au processus électoral. Bien que Clément Atangana ait reconnu certaines irrégularités, il a toutefois estimé, qu'elles ne sont pas de nature à remettre en cause les résultats du scrutin.

Mise à jour le Lundi, 22 Octobre 2018 18:04
 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Votre email:
Commentaire:
Bannière
 

Flash international

Paysage de la Guinée