Bannière
© GUINEE 365, La Référence de l'Actualité Guinéenne...
Bannière
Nous avons 15 invités en ligne
Mamadou Sylla : « je suis le roi de la Base Guinée » Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Résultat de recherche d'images pour "mamadou sylla guinee"Au lendemain de l’élection à la surprise générale de son unique conseiller à Kindia au poste de maire, le président de l’Union Démocratique de Guinée ne cache pas sa joie. Il se  considère même comme le roi de la Basse Guinée.

 

Joint au téléphone ce mercredi  dans l’émission les GG, l’homme d’affaires est revenu sur cette élection qui continue de faire du bruit à Kindia où la tension ne retombe pas. « Je dois dire que j’ai créé mon parti pour gagner et non pour l’UFDG ou le RPG. Donc tous les moyens sont bons pour y parvenir. A Kindia, personne n’est venu vers moi pour dire comme j’ai un conseiller de l’aider à gagner la mairie. Nous avons un accord avec l’UFDG mais j’ai dit à Elhadje Cellou que mon conseiller est candidat pour la mairie de Kindia. Il m’a dit qu’il ne voit pas de mal à cela car c’est la démocratie. En plus l’accord signé entre l’opposition et le pouvoir disait que le RPG laisse Kindia à l’opposition et non à l’UFDG. Ceux qui pensent que l’accord donnait Kindia à l’UFDG se trompent. On s’est battu ensemble et si on gagne, la victoire appartient à tout le monde», précise l’homme d’affaires devenu politique.

Parlant des raisons qui ont favorisé l’élection de Mamadouba Bangoura en lieu et place du candidat de l’UFDG, Mamadou Sylla estime que ce dernier a crié victoire avant la compétition. «On ne peut pas parler de victoire avant l’élection. Mon candidat avait recueillis 25 voix  des conseillers qui étaient ce jour dans la salle et lui Abdoulaye Bah n’avait que 15 personnes avec lui. Il y a avait donc 10 voix de plus pour nous. Certains conseillers de l’UFDG ont donc voté pour mon candidat si vous faites bien le calcul. La leçon est qu’il ne faut jamais crier victoire avant le vote ».

Le président de l’Union Démocratique de Guinée estime que son parti progresse depuis sa séparation d’avec le RPG Arc-en-ciel. Il prédit même un avenir plus radieux à sa formation politique et invite les citoyens à faire confiance au nouveau maire de Kindia que beaucoup estiment être trop vieux pour pouvoir bien gérer la commune. « Abdoulaye Bah a posé des actes parce qu’on l’a désigné président de la délégation spéciale. C’est comme les ministres, on dit souvent que l’ancien a travaillé plus que le nouveau. Essayons donc Mamadouba Bangoura aussi pour voir ce qu’il va faire ? Quand j’étais avec le RPG, les gens disaient que mon parti ne pèse rien. Maintenant après notre séparation, vous avez vu ce qu’on a eu comme résultats lors de ces communales. A Kindia, certains conseillers de l’UFDG ont voté pour mon candidat. C’est pour dire qu’on a fait un bon travail. Aujourd’hui mon parti gère la plus grande commune de la Guinée. Je suis le roi de la Basse Guinée ».

Des violences sont enregistrées dans la ville des agrumes après l’élection du maire. Des boutiques sont vandalisées, des maisons détruites et plusieurs personnes ont aussi été blessées selon des sources locales.

Mise à jour le Vendredi, 19 Octobre 2018 17:33
 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Votre email:
Commentaire:
Bannière
 

Flash international

Paysage de la Guinée