Bannière
© GUINEE 365, La Référence de l'Actualité Guinéenne...
Bannière
Nous avons 22 invités en ligne
Guinée : 1,4 milliard de dollars d’investissements dans l'industrie de la bauxite Envoyer
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Un navire transportant de la bauxite en provenance de Guinée est déchargé dans un port de Yantai, dans la province du Shandong, en Chine, le 15 mai 2017.La Guinée Conakry vient de donner son accord préalable à un nouveau projet d’exploitation de la bauxite. Le contrat minier a été attribué à une société basée aux Pays-Bas pour le développement d'une mine de bauxite et d'une raffinerie d'alumine pour un montant d'investissement de 1,4 milliard de dollars.

 

Le gouvernement guinéen a avalisé, lors du conseil des ministres du 26 avril dernier, les termes d'un contrat minier devant permettre à la Société des bauxites de Guinée (SBG) d'exploiter une nouvelle mine dans la préfecture de Kindia. Des sources bien informées annoncent le début des activités pour 2022 et l'attribution du contrat à une entreprise néerlandaise, alors qu'aucune information officielle ne filtre sur cet aspect.

La SBG, filiale du groupe MetalCorp, prévoit de développer une nouvelle concession dans le nord-ouest de la Guinée qui, selon la société, possède des réserves prouvées de plus de 300 millions de tonnes de bauxite. Le volume prévisionnel de la production a été arrêté à 8 millions de tonnes par an : 3 destinées à l'export et 5 à une usine voisine de raffinage de l'alumine.

Ces données émanent de la communication présentée par le ministre des Mines, lors du conseil des ministres. Elles sont relatives à la Convention de Base portant sur la construction et l'exploitation de cette mine de bauxite et de la raffinerie d'alumine par la SBG. Le texte indique que les activités de la société sont principalement basées dans la préfecture de Kindia, et que cette convention en faveur de la SBG va contribuer à la réduction des tensions sociales dans le pays.

10 000 emplois attendus

La phase d'exploitation du futur projet minier devrait générer quelque 1 803 emplois directs et de 6 000 indirects, alors que celle de la construction mobilisera pas moins  de 10 000 postes d'emploi. Quant à l'enveloppe d'investissement, elle est estimée à 1,4 milliard de dollars pour la mise sur pied.

En plus des impôts, des taxes et de la création d'emplois, la SBG installera des infrastructures nécessaires à la réalisation de son projet et utiles aux infrastructures ferroviaires dans le cadre de la mutualisation, lesquelles auront un effet de levier sur les activités minières, agricoles et dans l'édification d'infrastructures sanitaires et scolaires au niveau de la région. Le projet devrait aussi favoriser l'aménagement et le développement de la zone est du Port de Conakry, projetés par le gouvernement.

Pour rappel, la Guinée est le premier producteur de bauxite en Afrique et les volumes ont plus que doublé l'année dernière pour atteindre environ 50 millions de tonnes grâce aux investissements d'Alcoa, de Rio Tinto Alcan et de Dadco. L'importance de l'industrie de la bauxite dans l'économie guinéenne a de ce fait considérablement augmenté au cours des dernières années.

Mise à jour le Mercredi, 02 Mai 2018 16:41
 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Votre email:
Commentaire:
Bannière
 

Flash international

Paysage de la Guinée