Bannière
© GUINEE 365, La Référence de l'Actualité Guinéenne...
Bannière
Nous avons 55 invités en ligne
Gabon : 2018 sera une année capitale, annonce Ali Bongo Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Création de 10 000 emplois, dotation de salles informatiques dans les lycées et collèges, rénovation des écoles primaires, mise en place d’un réseau de cliniques mobiles dans l’ensemble du pays, gratuité des frais d’accouchement et mise en place d’un Fonds d’Initiative Départementale (FID), pour le financement des projets communautaires. Tels sont les chantiers que doit réaliser l’Etat gabonais en 2018, a annoncé le président Ali Bongo Ondimba, lors du traditionnel discours à la nation le 31 décembre 2017.

« 2018 sera une année capitale », a annoncé le chef de l’Etat gabonais, le 31 décembre 2017, dans son adresse à la nation. La raison : le numéro 1 gabonais a placé la nouvelle année sous le signe du pragmatisme, avec la mise en œuvre urgente des mesures à fort impact social.

Parmi ces mesures figure l’exonération temporaire de cotisations sociales pour les entreprises qui embaucheront de jeunes Gabonais. Selon Ali Bongo Ondimba, cette mesure doit permettre la création de 10 000 emplois chaque année, à compter de 2018.

Dans les secteurs de l’éducation et de la santé, le numéro 1 gabonais a promis la dotation dès cette année d’une centaine de collèges et lycées de salles informatiques disposant d’une connexion internet de qualité, et la réalisation d’un vaste plan de rénovation des écoles primaires sur l’ensemble du territoire. Un projet qui vise une véritable remise à neuf des établissements. L’objectif est d’améliorer les conditions d’éducation des élèves sur l’ensemble du territoire, mais aussi d’offrir une activité économique aux entreprises locales à qui les travaux devront être réservés.

Par ailleurs, le président gabonais a annoncé la mise en place d’un réseau de cliniques mobiles dans chacune des provinces du Gabon afin de permettre une meilleure couverture sanitaire à l’échelle du pays et l’accès aux soins de base pour les plus démunis. Ce réseau sera constitué d’une flotte de bus médicalisés, de type 4X4, disposant de l’équipement nécessaire pour réaliser des soins d’urgence et de base. Toujours dans le domaine de la santé, ABO a annoncé la gratuité des frais d’accouchement sur toute l’étendue du territoire national à compter du premier trimestre 2018. « Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la décennie de la femme et vise non seulement à réduire le taux de mortalité infantile mais aussi à soulager les familles face aux dépenses, souvent lourdes, liées à la naissance d’un bébé », a expliqué le chef de l’Etat.

Sur un tout autre plan, le président gabonais a décidé de la création dès 2018 d’un Fonds d’Initiative Départementale (FID) dans chacun des départements du pays afin de financer les projets de développement à la base et offrir à chaque département plus d’autonomie. Ces fonds seront dédiés au financement de projets communautaires dans chaque département, dans l’optique d’améliorer la qualité de vie des populations et de dynamiser le développement économique local. Chaque fonds départemental sera doté d’un budget annuel d’ un milliard de FCFA et sa gestion sera assurée par le gouvernorat de chaque province, en concertation avec les collectivités locales et conseils départementaux.

Dans le secteur de l’eau et de l’énergie, Ali Bongo a annoncé l’installation de lampadaires solaires photovoltaïques dans les zones rurales et dans certaines villes présentant des insuffisances en matière d’éclairage publique. « D’ici mars 2018, 5 000 lampadaires solaires seront déployés sur tout le territoire national, en fonction des besoins préalablement identifiés. Ce projet vise non seulement à réduire le taux d’insécurité dans nos villes et dans nos campagnes, mais aussi à redynamiser certains quartiers », a-t-il expliqué. Le président gabonais a promis aussi la réalisation des puits équipés de pompe à eau dans chaque regroupement de villages à travers le pays. Ce projet a un double enjeu : faciliter l’accès à l’eau potable aux populations et permettra de lutter efficacement contre toutes les pathologies liées à la consommation d’eau impropre.

Il reste à espérer que le gouvernement trouvera des financements nécessaires, en vue de la réalisation de l’ensemble de ces projets.

Mise à jour le Mercredi, 03 Janvier 2018 19:47
 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Votre email:
Commentaire:
Bannière
 

Flash international

Paysage de la Guinée