Bannière
© GUINEE 365, La Référence de l'Actualité Guinéenne...
Bannière
Nous avons 42 invités en ligne
CAN 2019/FECAFOOT : le Cameroun assure préparer sereinement la compétition et prend acte de la décision de la FIFA. Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le Cameroun affiche sa détermination et surtout sa capacité à relever le défi d'organiser dans les règles de l'art la CAN 2019Le gouvernement camerounais a annoncé, ce vendredi à Yaoundé, avoir pris acte de la décision de la FIFA et de la CAF relativement à la suspension du bureau de la Fédération nationale, la FECAFOOT, et assure qu’il prépare sereinement la CAN 2019.

Pour le Cameroun, il n y a donc aucune raison de s’inquiéter sur la tenue de la compétition aux dates et lieux prévus d’autant que c’est à l’Etat que revient la charge de construire les infrastructures que le gouvernement s’est engagé à livrer au plus tard en décembre 2018.

 

Dans un point de presse animé conjointement ce vendredi à Yaoundé par le ministre des sports Bidoung Mkpwatt Pierre Ismaël et son homologue en charge de la communication Issa Tchiroma, le gouvernement camerounais a déclaré avoir pris acte de la décision de la FIFA du 23 Août relatif à la suspension du comité exécutif de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) et son remplacement par un comité de normalisation en attendant l'élection d'un nouveau bureau d'ici février 2018.

« Le gouvernement de la République prend acte de cette décision conforme aux textes régissant cette institution et assure la FIFA et la CAF de son entière disponibilité à travailler avec elles de façon constructive en vue d'un retour à la sérénité dans la grande famille du football au Cameroun ».

Le ministre Bidoung Mkapwtt a également souligné que par rapport au comité de normalisation décidé par la FIFA, « le gouvernement est dans le même état d'esprit, à savoir coopérer pleinement avec la mise en œuvre harmonieuse de ce processus  ». Il a d'ailleurs tenu à ce niveau à expliquer que la décision de la CAF ne s'applique qu'au comité exécutif et par conséquent, « la mise en place du Comité de normalisation par la FIFA ne signifie pas la suspension des activités de l'instance faîtière du football camerounais ». La FECAFOOT comme institution va continuer à assurer ses activités a rassuré le ministre camerounais des sports, comme l'atteste la préparation des prochaines compétitions de l'équipe nationale prévues pour le mois de septembre avec la publication le jour même de la conférence de presse, de la liste des joueurs sélectionnés par l'entraîneur national.

La CAN 2019, priorité nationale

« Le peuple camerounais tout entier doit s'unir derrière l'objectif primordial qui nous est désormais assigné : à savoir la préparation sereine de la CAN CAMEROUN 2019 » a appelé le ministre Bidoung Mkpwatt à l'endroit de ses compatriotes, une entrée en matière pour évoquer le sujet qui est très attendu par l'opinion.

« Concernant la CAN CAMEROUN 2019, le Cameroun continue à préparer sereinement cette compétition. Il faut en effet rappeler que c'est le gouvernement qui est responsable de la construction des infrastructures. L'Etat a lancé à cet égard un programme de construction et de réhabilitation des infrastructures conforme au cahier de charges et évalué à plusieurs centaines de milliards de francs CFA ».

Pour le ministre des sports camerounais, la décision de la FIFA du 23 Août n'a donc aucune incidence sur la préparation de cette compétition qui soulève inquiétudes et polémiques. Il en est de même du report de la mission d'inspection de la CAF sur l'état des préparatifs prévues initialement en ce mois d'Août mais décalée en raison du désistement à la dernière minute du cabinet d'audit mandaté par l'instance footballistique continentale.

Selon Bidoung Mkpwatt, les préparatifs vont bon train puisqu'en plus de la mise en place du Comité d'organisation « COMIP-CAN » placée sous l'égide du premier ministre, un comité local d'organisation vient également d'être mis en place en accord avec la CAF. Il a également annoncé par la même occasion que les différentes entreprises sélectionnées par la réalisation des différentes infrastructures sont toutes à pieds d'œuvre et présentes sur les différents sites retenues pour abriter la compétition. « A ce jour, ces préparatifs ont connu des avancées notables tant à la fois au niveau du dispositif organisationnel et au niveau du processus de mise en place  de toutes les infrastructures requises par le cahier de charges de la CAF » a rassuré le ministre camerounais qui a pris l'engagement, au nom du gouvernement, que la livraison de tous les chantiers, au plus tard en décembre 2018 soit à moins de six mois du début de la Coupe.

« C'est dans la sérénité que nous travaillons sans relâche » a encore martelé Bidoung Mkpwatt pour qui l'objectif principal est que « tout soit prêt au jour dit, ainsi que c'est engagé le président de la République ».

A travers cette sortie médiatique, le gouvernement camerounais n'a visiblement pas versé dans la surenchère avec la FIFA et encore moins la CAF et à en croire le ministre des sports, c'est sur le terrain que le pays entend prouver sa détermination et surtout sa capacité à relever le défi d'organiser dans les règles de l'art la CAN 2019, la première de l'ère Ahmad Ahmad et surtout qui se jouera à 24 équipes. Il s'agit-là d'un sacré challenge au regard de toutes les péripéties que cet évènement a engendré depuis quelques temps. La suite des événements, la mission d'inspection de la CAF ainsi que celle conjointe CAF/FIFA pour la mise en place du comité de normalisation qui va provisoirement gérer les affaires footbalistiques du pays jusqu'en février 2018.

Mise à jour le Samedi, 26 Août 2017 22:03
 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Votre email:
Commentaire:
Bannière
 

Flash international

Paysage de la Guinée