Bannière
© GUINEE 365, La Référence de l'Actualité Guinéenne...
Bannière
Nous avons 28 invités en ligne
Guinée : L'opposition guinéenne dévoile l'agenda de ses manifestations de rue après une année de trêve. Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Les dirigeants de l’opposition guinéenne ont dévoilé jeudi à Conakry à l’issue d’une plénière interne, le calendrier de leurs manifestations de rue après une année de trêve pour exiger du gouvernement la tenue des élections locales.

 

Selon le porte-parole du jour, Alhousseiny Makanéra, ancien ministre sous Alpha Condé, l’opposition va organiser trois meetings dans trois communes de Conakry. Le premier par exemple aura lieu le 16 juillet à Kaloum, le deuxième à Matoto le 22 juillet et le troisième le 23 juillet à Ratoma.

Ceci fait, l’opposition guinéenne compte enchaîner par une manifestation de rue prévue le 2 août à Conakry. Mais sans préciser l’itinéraire, ni le lieu retenu.

Selon M. Makanéra, ses pairs ont décidé de manifester pour dénoncer la « mauvaise foi » du gouvernement à appliquer l’accord politique du 12 octobre 2016.

Contrairement aux précédentes plénières, les anciens ministres Aboubacar Sylla, Mouctar Diallo et Jean Marc Telliano, tous des députés, qui ont créé leur alliance électorale dénommée Front pour l’alternance démocratique (FAD) ont boudé cette rencontre sous prétexte qu’ils sont contre les manifestations.

Outre le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, il y avait les anciens ministres Papa Koly Kourouma et Alhousseiny Makanéra.

La dernière manifestation de l’opposition, qui remonte à août 2016, s’était soldée par la rencontre entre le président Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo.

Les dirigeants de l’opposition guinéenne ont dévoilé jeudi à Conakry à l’issue d’une plénière interne, le calendrier de leurs manifestations de rue après une année de trêve pour exiger du gouvernement la tenue des élections locales. Selon le porte-parole du jour, Alhousseiny Makanéra, ancien ministre sous Alpha Condé, l’opposition va organiser trois meetings dans trois communes de Conakry. Le premier par exemple aura lieu le 16 juillet à Kaloum, le deuxième à Matoto le 22 juillet et le troisième le 23 juillet à Ratoma. Ceci fait, l’opposition guinéenne compte enchaîner par une manifestation de rue prévue le 2 août à Conakry. Mais sans préciser l’itinéraire, ni le lieu retenu. Selon M. Makanéra, ses pairs ont décidé de manifester pour dénoncer la « mauvaise foi » du gouvernement à appliquer l’accord politique du 12 octobre 2016. Contrairement aux précédentes plénières, les anciens ministres Aboubacar Sylla, Mouctar Diallo et Jean Marc Telliano, tous des députés, qui ont créé leur alliance électorale dénommée Front pour l’alternance démocratique (FAD) ont boudé cette rencontre sous prétexte qu’ils sont contre les manifestations. Outre le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, il y avait les anciens ministres Papa Koly Kourouma et Alhousseiny Makanéra. La dernière manifestation de l’opposition, qui remonte à août 2016, s’était soldée par la rencontre entre le président Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo.

Mise à jour le Vendredi, 07 Juillet 2017 15:15
 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Votre email:
Commentaire:
Bannière
 

Flash international

Paysage de la Guinée