Bannière
© GUINEE 365, La Référence de l'Actualité Guinéenne...
Bannière
Nous avons 103 invités en ligne
Afrique : Au moins 25 corps de migrants découverts sur la côte libyenne. Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

Les corps en décomposition d'au moins 25 migrants morts noyés en tentant de rejoindre l'Europe ont été retrouvés mardi sur le littoral dans l'est de la capitale libyenne Tripoli, selon le Croissant-Rouge et un photographe de l'AFP.

 

La plupart des corps gisaient au milieu des rochers, près de la banlieue de Tajoura, selon un photographe de l'AFP sur place. D'autres étaient échoués sur une plage.

Le beau temps favorise les départs massifs de migrants vers l'Europe depuis les côtes libyennes pour une périlleuse traversée de la Méditerranée dans des bateaux souvent surchargés et vétustes.

Les autorités italiennes ont fait état mardi de plus de 8.000 migrants secourus au cours des dernières 48 heures en Méditerranée au large de la Libye.

Les gardes-côtes libyens ont ainsi secouru mardi matin 147 personnes, dont 19 femmes et quatre enfants, à huit miles au large de la ville de Sabratha (ouest).

La plupart sont des jeunes du Cameroun, du Soudan, du Sénégal et du Mali, a précisé le porte-parole de la marine libyenne, le général Ayoub Kacem.

Ils ont été trouvés entassés sur un canot pneumatique de fortune, selon un caméraman de l'AFP qui accompagnait les secours. Les gardes-côtes les ont fait monter un par un sur leur navire.

Une fois à bord, les migrants sont restés silencieux et hagards.

A l'arrivée au port de Zawiya, ils ont été mis dans un camion pour être conduits au centre de rétention de la ville.

Une femme tenant son bébé de quelques mois a éclaté en sanglots en se dirigeant vers le camion après avoir vu son argent --donné aux passeurs-- et son rêve de rejoindre l'Europe s'envoler en quelques heures.

Les migrants interceptés ou sauvés par les gardes-côtes libyens sont généralement détenus dans des centres de rétention en vue d'un rapatriement dans leur pays.

Beaucoup se retrouvent cependant replongés dans le circuit des extorsions et des violences organisées par les réseaux de passeurs en Libye.

Le porte-parole de la marine libyenne, M. Kacem a indiqué que plusieurs embarcations de migrants ont été repérées mardi au large de la Libye, avec la présence d'au moins six bateaux d'ONG "qui prétendent effectuer des opérations de sauvetage", a-t-il dit.

L'un de ces bateaux est entré dans les eaux libyennes, avant d'être contraint par les garde-côtes libyens de quitter la zone, a ajouté l'officier libyen qui accuse régulièrement les ONG de "complicité" avec les passeurs.

Selon des chiffres du ministère italien de l'Intérieur, plus de 73.300 migrants sont arrivés en Italie depuis le début de l'année.

Selon le Haut-commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR), 2.005 personnes sont mortes ou sont portées disparues depuis le début de l'année en tentant de traverser la Méditerranée.

Mise à jour le Mercredi, 28 Juin 2017 16:18
 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Votre email:
Commentaire:
Bannière
 

Flash international

Paysage de la Guinée