Bannière
© GUINEE 365, La Référence de l'Actualité Guinéenne...
Bannière
Nous avons 28 invités en ligne
Humilié par des étudiants, Alpha Condé reconnaît que "l'éducation en Guinée est malade" Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Ambiance électrique à la cérémonie d’ouverture de la première édition du Forum guinéen qui se tenait le 1er juin à Conakry.

En présence du président de l’Assemblée nationale, de plusieurs diplomates, ministres et partenaires internationaux de la Guinée, le chef de l‘État guinéen Alpha Condé a été conspué par des étudiants qui lui réclamaient des tablettes, une vieille promesse de campagne selon eux.

 

En effet, à peine Alpha Condé avait-il pris la parole sur l’estrade du forum qu’un groupe d‘étudiants se mit à scander “tablette, tablette, tablette”. Mais c‘était sans compter avec le chef d‘État, prompt à la riposte.

“Je voudrais présenter mes excuses pour le comportement indélicat de ces gens qui ne représentent pas la jeunesse guinéenne”, a-t-il lancé à l’endroit de “ses” invités avant de rentrer dans le vif du sujet.

“J’ai été étudiant avant vous et nous avons rendu l’Afrique fière de nous. Vous êtes comme des cabris “tablette, tablette”. On ne mettra pas de tablettes à votre disposition. Ce n’est pas un droit. Même en France et aux Etats-Unis, on n’a pas distribué des tablettes à des étudiants. On a mis des ordinateurs dans les écoles. C’est notre volonté, mais vous êtes indignes de cela”, a-t-il assené.

Malgré les cris de revendication et parfois les rires de l’assistance, le président Condé a poursuivi son sermon. “Nous allons dire la vérité, l‘éducation en Guinée est malade. Les étudiants qui sortent, soi-disant + maitrisards + ne sont même pas capables de faire une phrase sans faire de faute, ils n’ont même pas une base”. “J’ai été étudiant avant vous, j’ai été syndicaliste. Donc vous pouvez impressionner vos professeurs, vos ministres, mais pas moi (…) Si vous voulez m’impressionner, vous allez vieillir dans cette salle. Parce que celui qui peut m’impressionner n’est pas encore né”, a-t-il conclu, un brin de sourire aux lèvres.

Initié par le ministère de l’Enseignement supérieur, ce forum de l‘étudiant guinéen se voulait une plateforme d‘échanges et d’opportunités entre les acteurs du système éducatif, les élèves et étudiants. Lors de la cérémonie de clôture, samedi, le Premier ministre guinéen Mamady Youla a tenté de sauver les meubles après l’embarrassante cérémonie d’ouverture. Il a du reste rappelé que la jeunesse et son éducation demeurent au centre de la vision du gouvernement guinéen et plus particulièrement du président Condé.

Mise à jour le Mardi, 06 Juin 2017 18:14
 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Votre email:
Commentaire:
Bannière
 

Flash international

Paysage de la Guinée